Conseil

Comment investir en loi pinel ?

Bien que la remise d’impôt soit l’un des points qui motivent les investisseurs, il ne faut pas seulement s’y focaliser afin que l’investissement locatif en loi Pinel soit plus rentable. Ces quelques conseils peuvent être utiles pour que le projet porte des fruits.

Le choix de l’emplacement de l’investissement locatif

L’atout principal d’un investissement immobilier locatif en loi Pinel réside dans le fait qu’il ne prend en compte que les habitations localisées dans des zones tendues. Ces dernières sont des cités où l’offre de location est inférieure à la demande. Par conséquent, le futur propriétaire est assuré de trouver rapidement un locataire. Pour faciliter le choix, il suffit de se tabler sur une localité proposant une bonne qualité de vie, une cité où les loyers Pinel sont rationnels, et enfin un logement implanté aux environs des commerces et services.

Comparaison des rentabilités locatives

Il faut reconnaitre qu’il n’est pas facile de se laisser séduire du jour au lendemain par un investissement immobilier locatif en loi Pinel. Le futur investisseur a d’autres choix comme la SCPI, ou encore l’achat d’un EHPAD. Les propositions ne manquent pas et proposent souvent une forte rentabilité. Avant de conclure l’achat, le futur propriétaire doit déterminer la rentabilité de sa mise. Pour cela, il doit prendre en considération les charges de copropriété, le coût des intérêts du crédit mis à jour mensuellement, le poids des impôts et des contributions sociales.

La durée de mise en location

Bien que la durée de location exigée par la loi Pinel soit plus ou moins flexible, elle demeure pour autant  implacable.  Une période de 6 ans, 9 ans et 12 ans est imposée par cette disposition et que le contribuable se doit de respecter faut de quoi il sera dans l’obligation de restituer le montant des avantages fiscaux dont il a bénéficié. Il n’est pas permis de louer pendant 5 ou 8 ou même 11 ans.

Create Account



Log In Your Account